Dégustation verticale - cuvée Adélys - de 2006 à 1999
Matthieu Lecqueux (Natoli and Co), Diane Losfelt, Jean Emmanuel Simmond (RVF)

DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2006

DL : Guimauve, litchi, poire, mentholé, sous bois léger
Frais citronné en bouche avec finale menthol, beau potentiel encore jeune

ML : nez encore un peu fermé, bouche vive citronnée, encore un enfant, mais déjà très belle longueur, puissant


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2005

DL : plus grillé, caramel breitling replica très léger, puis pêche blanche
Plus de gras et plus plein, léger fumé en fin de bouche ; ce vin appelle le foie gras, beau vin !

ML : poire mentholée, plus confit


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2004

DL : abricot cuit en compote, moins expressif en bouche que 2005 mais sur une tonalité épices douces (pain d’épices) et une touche citronnée.

ML : abricot brioché, mais on garde quand même le caractère variétal du Sauvignon


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2003

DL : robe dorée, nez de figue et abricot sec
Grillé doux, touche de caramel au nez et en bouche avec une sensation du grillé plus forte ; finale écorce d’orange avec une touche d’amertume.

ML : muscat encaustique, belle longueur, grillé en finale


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2002

DL : robe dorée, arômes mentholés et abricot, la bouche est sur la même ligne que le nez en mieux ; doux, équilibré, mangue. NB : bouteille très bonne encore le 14/7 au soir après 3 jours d’ouverture !

ML : on oublie le cépage, nez très très riche, truffe blanche, encore frais, tendre


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2001

DL : robe plus fraîche que le 2002 : jaune vif,très grillé voir poivré au nez (poivre de Setchouan), même un peu de laurier, frais au nez avec un côté un peu pétrolé, manque de vivacité en bouche…analyser le pressurage pour voir origine éventuelle de ce coté un peu végétal

ML : belle complexité, plus dissocié


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
2000

DL : à l’ouverture le nez avait un défaut ! ensuite avec l’air… résurrection : là on a de l’élégance sur l’abricot très doux, la pêche blanche, le curry, le safran doux, l’ensemble est fondu, élégant épanoui…un beau vin

ML : plus riche et plus fin que 2001, besoin d’une légère aération


DOMAINE DE L’ENGARRAN CUVEE ADELYS
1999

DL : nez de vendange tardive sur le miel d’acacia, avec la fraîcheur acidulée en bouche, voir un peu d’amertume : on ne s’attend pas à ça, c’est étonnant, pas désagréable, même si ça va un peu dans tous les sens

ML : le nez est plus discret mais la bouche est monumentale !


Conclusion :
Il me semble que ce vin sort de l’ordinaire, il m’a fait de l’effet dans ces beaux verres givrés par la fraîcheur du vin, il a indéniablement de la personnalité, il sort de l’ordinaire et cette verticale donne un vrai plaisir. Sur 8 millésimes, on peut noter une bonne régularité.

DL dans l’ordre pour le plaisir : 2000, 2005, 2003-2002-2004 qui sont à peu près au même
niveau avec plus de grillé sur 2003, 2006 (un peu jeune), 1999 et 2001 un peu too much !


© Château de l'Engarran 2003